marquage au sol

Marquage routier, un peu d’histoire

L’utilisation du marquage routier

Le domaine de la signalisation au sol est un domaine très réglementé. Le marquage au sol des routes, autoroutes et la plupart des routes disposent d’un marquage. : les marquages en ligne qui descendent le long du centre. Tous ceux qui conduisent savent à quoi ils servent depuis longtemps, même si maintenant tout cela peux semble acquis.

Le marquage au sol sert à garder la circulation égale et sécuritaire, bien sûr. Mais nous sont arrivés à cela ?

marquage au sol

Histoire du marquage routier

La première ligne blanche de marquage routier date de 1911 aux USA et en 1918 au Royaume-Uni. A partir de ce moment là, l’arrivée des panneaux de signalisation et les significations sont devenus l’usage et donc cette idée a vite fait son chemin petit à petit. Il a fallu du temps pour que le marquage soit accepté, les marquages n’ont été reconnus comme protocole de sécurité routière qu’en 1926. Dans les années 1930, les lignes sur le sol ont été utilisées beaucoup plus que pour aider à faire comprendre sur quelles routes vous devez rouler en toute sécurité.

À une époque où les feux de circulation n’existaient pas, les lignes blanches pleines servaient de panneaux d’arrêt et d’autres signaux d’avertissement. Il ne faut pas oublier que tout cela était fait avec l’aide d’agents ou de policiers pour aider à la circulation. Les lignes jaunes, quant à elles, n’ont fait leur apparition que dans les années 1950, à cette époque, les deux couleurs étaient utilisées simultanément sur les routes :

  1. le blanc dirigeant la circulation dans la même direction
  2. le jaune utilisé pour les routes à double sens ou la circulation.

En 1956, les lignes pointillées sont entrées en scène, apportant avec elles un tout nouvel ensemble de règles pour gérer les autres voitures sur la route en général. La limitation et la réduction des accidents. Beaucoup d’évolutions des règles de marquage au sol des routes et signalisation routiers ont évolués dans les années 1970.

En 1965 l’évolution du marquage au sol est devenue possible avec une évolution technique : La peinture rétroréfléchissante ce qui permet une meilleure visibilité le soir, lors de condition météo difficile.

Equipement de signalisation indispensable

En Europe, l’expérimentation sur le marquage au sol est apparue en 1921 (information wikipédia) sous forme de ligne blanche est faite en 1921. Cela est lié à de nombreuses plaintes de riverains. Toujours pour une question de sécurité lié aux comportements totalement imprudents des automobilistes.

Le marquage au sol, dit marquage routier est important depuis que les automobiles sont commercialisées en grande quantité. Les lignes blanches sont utilisées aux États-Unis jusqu’en 1971. Les premiers marquages étaient blanche, elles sont remplacées petit à petit avec la couleur jaune. L’objectif initial avait pour seul but de séparer les deux sens de la circulation.

Lors du développement et de l’évolution du réseau routier et de sa signalisation routière, cela demande l’usage de nombreux produits pour le marquage au sol des routes. L’évolution est également à la tendance responsable de l’utilisation des produits chimique et de la tenue des couleurs. Ceci était juste une première approche à l’histoire du marquage au sol.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *